Jour 4 : Marché de Bang Nam Phueng / Tour Baiyoke

Impossible de réveiller les enfants à 7h. Du coup on les laisse dormir jusqu’à 8h. Ils se lèvent quand même avec beaucoup de mal. On prend le petit déj en vitesse et direction le marché flottant. Il y en a plusieurs dans Bangkok. Le plus connu est à 2h de route et est super touristique. Du coup on choisit d’aller à Bang Nam Phueng. Après 1h de taxi (toujours à 4 à l’arrière) on arrive enfin. Et alors là, c’est un marché flottant qui n’a rien de flottant. Aucune barque. Mais nous on a adoré. C’est un vrai marché thaï avec plein de stands de nourriture aussi étranges les uns que les autres. C’était vraiment génial. On était presque les seuls touristes. Du coup les cheveux des filles ont fait sensation. Forcément, les cheveux longs et blonds ça ne fait pas très couleur locale. On a rencontré plein de gens souriants et aimables qui prenaient la pause devant notre objectif.  Près du marché se trouvait un petit temple super sympa. Après 2h à déambuler dans les allées du marché on reprend un taxi direction l’hôtel. Tout le monde étant épuisé, après le déjeuner on décide de se faire une après-midi tranquille à la piscine.

 

En fin d’après-midi on reprend un taxi direction la Tour Baiyoke. C’est une des plus hautes tours de Bangkok : 309 mètres, 84 étages. Le quartier est super animé avec bien sûr plein de touristes. On prend nos tickets pour monter tout en haut. Le prix inclus une boisson au bar du 76ème étage.  Un 1er ascenseur nous emmène au 76éme étage. Ascenseur extérieur en verre. La montée est super rapide et il vaut mieux ne pas avoir le vertige. De là, on a déjà une vue extraordinaire sur Bangkok. On monte ensuite jusqu’au 84 ème étage. Là, on se retrouve sur une plateforme extérieure et on a une vue à 360° sur Bangkok. On a eu la chance d’arriver en fin d’après-midi. Du coup, on a pu voir Bangkok de jour comme de nuit. Vraiment super impressionnant. Après avoir fait le tour, on redecend jusqu’au bar pour profiter de notre boisson. On en profite également pour diner.

Il est maintenant l’heure de rentrer à l’hôtel. On cherche donc un taxi : pas très compliqué, il y en a partout. Les 2 premiers refusent de mettre le compteur. On monte donc dans le 3éme. Arrivés à l’hôtel il faut faire les valises. Demain départ pour Chiang Mai. Mais au milieu de la nuit, on se réveille quand même pour regarder la finale de la coupe d’Europe. Le réveil va être super compliqué !!!

Jour 3 : Chatuchak / Jim Thompson / Parc Lumpini

Ce matin, réveil à 7h. Trop dur de réveiller les enfants!!! Bref, vers 7h45 direction Starbuck pour aller prendre le petit déjeuner. Retour à l’appart pour prendre nos affaires et direction le marché de Chatuchak.

A la réception, le portier nous appelle un taxi. Et bien sur, on est toujours 4 à l’arrière. Heureusement, on ne va pas loin (mais ça nous a quand même pris 1/2h). Il nous dépose à la station Chong Nansi du skytrain. Et là, grand moment : pour acheter les tickets, il faut obligatoirement avoir des pièces. Heureusement, tout est prévu et on peut faire de la monnaie au bureau d’information. Le prix, dérisoire, dépend du nombre de stations que l’on veut faire. Bref, on va jusqu’à la station Siam et on change pour descendre à la station Mo Chit. Le métro est vraiment super propre. Rien à voir avec celui de Paris. Et pour monter dedans, les gens se mettent en file indienne et attendent que tout le monde soit sorti pour pouvoir monter. Une fois sortie du skytrain, c’est pas compliqué, il suffit de suivre la marée humaine. Et là, on arrive à Chatuchak.

Chatuchak est un marché vraiment gigantesque.Pour l’instant, il n’y a pas trop de monde. Par contre il fait une chaleur étouffante. Heureusement tous les 10 mètres on trouve des vendeurs de bouteilles d’eau. On se ballade toute la matinée. Heureusement qu’on a un plan pour se repérer. On en profite pour faire plein d’achats (savons parfumés ou décorés, bougeoirs en bois, vêtements, sarongs…) Du coup, on se retrouve avec des sacs super lourds. A midi on décide d’aller vers la section « nourriture ». Là on y trouve absolument tout ce qu’on peut imaginer (même de la paella), pour quelques baths. Et il fait de plus en plus chaud.

 

Après avoir mangé, on reprend le skytrain pour aller visiter la maison de Jim Thompson. Elle se trouve à 10mn de marche du métro. C’est pas le bout du monde, mais il fait chaud et on a marché toute la matinée ! Petite maison typique thaï. La visite se fait avec une guide qui parle français, mais avec un super accent. La maison n’a rien d’extraordinaire, mais le jardin est magnifique et ombragé. Vu la chaleur, c’est super agréable. Par contre, interdiction de faire des photos de la maison. Pour se reposer un peu, on s’arrête au bar pour se rafraîchir et grignoter un peu (encore). Une fois terminé, un tuk tuk nous ramène à côté du métro. Mais nous allons à pieds jusqu’au MBK. C’est un immense centre commercial où on y trouve, comme, partout, tout et n’importe quoi ; y compris des fringues de contrefaçon. Petit arrêt par la pharmacie pour prendre une pommade antibiotique pour les piqures de moustiques d’Océane qui se sont infectées.

On reprend le skytrain pour aller jusqu’au parc Lumpini. C’est le poumon vert de Bangkok. A l’entrée du parc, alors qu’il fait 40° et que le taux d’humidité est super élevé, il y a un cours d’aérobic. Je ne sais vraiment pas comment ils font !!! On se balade dans le parc en attendant 18h. C’est l’heure où l’hymne national passe sur les haut-parleurs. Et là, la vie s’arrête : plus personne ne bouge ni ne parle. On a l’impression de regarder un film et d’avoir appuyé sur le bouton pause. Et dès la fin de l’hymne, comme de rien, la vie reprend.

On sort du parc et on reprend un taxi pour rentrer jusqu’à l’hôtel. Petit arrêt bien mérité à la piscine et direction le resto pour diner. Alors autant leurs cocktails sont bons, autant la bouffe c’est vraiment pas ça. Pas grave, de toutes façons on est épuisés et demain faut encore se lever tôt.

Jour 2 : les temples

Comme prévu, réveil à 6h. La nuit a été courte, mais on a tellement de choses à voir aujourd’hui…

Du coup, à 6h30 tout le monde est prêt pour le petit dej qui est servi sous forme de buffet à côté de l’étang à carpes. Simple, mais pas mauvais. A 7h15, nous voilà partis en direction des temples. On prend un 1er bateau bus pas très loin de l’hôtel. C’est super cool de prendre le bateau. Presque pas de touriste à cette heure là. Et en plus pas cher du tout : 70 bath à 5 pour aller jusqu’à l’arrêt du Grand Palais. Là, il faut reprendre un autre bateau qui traverse le Chao Phraya. C’est le fleuve qui travers Bangkok. C’est un vrai boulevard, il y a des bateaux dans tous les sens. Visiblement les Thaîs naviguent comme ils conduisent!!! On se retrouve donc sur la rive d’en face près de l’entrée du Wat Arun. Pas très grand, mais super joli et original. Malheureusement pour nous, il est en travaux, il y a donc plein d’échafaudages.  Comme il est encore tôt, il n’y a presque pas de touriste. Un truc important à savoir pour l’entrée des temples ; les femmes doivent avoir les épaules et les jambes couvertes. Sur place, soit on vous prête des batiks (sorte de paréos) soit on vous les loue (surtout dans les temples très touristiques). Et quand on rentre dans un temple, on enlève ses chaussures. Il vaut mieux être en tongs qu’en baskets!!!

Une fois la visite terminée, on reprend le bateau pour aller sur l’autre rive visité le Wat Pho (le temple du Bouddha couché). Et alors là, on en prend plein la vue. Le Bouddha mesure 50 mètres de long. C’est super impressionnant. Après en avoir fait le tour, on se promène dans les jardins. Il fait très très chaud et il y a beaucoup de touristes!!! On termine la visite vers 11h. On n’a malheureusement pas le temps d’aller visiter le Grand Palais car il faut qu’on libère les chambres avant 12h. On reprend le bateau en sens inverse et nous revoilà à l’hôtel pour le check out.

On se retrouve donc dans la rue avec nos valises à essayer de trouver un taxi. A peine sorti de l’hôtel, on se fait aborder par les chauffeurs. Mais comme on ne va pas loin, ça ne les intéresse pas. On tombe finalement sur un chauffeur qui est prêt à nous emmener, mais malheureusement son taxi est trop petit. Pas grave, il appelle un copain qui a une grosse voiture et 5 mn après nous voilà en route pour notre nouvelle hôtel. Bon enfin une grosse voiture, tout est relatif. Cette fois il y a de la place dans le coffre pour les bagages, mais on est quand même à 4 sur 3 places!!! Bref, après 20mn nous arrivons enfin au Chatrium. De dehors, ça n’a pas l’air top. y a quand même un portier qui vient nous ouvrir la porte du taxi et prendre nos bagages. On est un peu en avance donc notre chambre n’est pas prête. On nous fait donc patienter en nous offrant un cocktail. Le bagagiste fini par venir nous chercher et nous montons jusqu’au 8ème étage. Et quand il ouvre la porte : whaou!!! La classe. 1 salon/salle à manger, 3 chambres, 2 salles de bain, une cuisine et des fenêtres partout. On défait nos valises et on va vite voir à quoi ressemble la piscine. Elle se trouve au niveau du 4ème étage, entourée de verdure. Vraiment trop classe. On commence vraiment à avoir faim. Du coup, on trouve un 7 eleven pas loin et pour aujourd’hui ce sera picnic dans la chambre. On en profite aussi pour passer à la pharmacie. Océane a été piquer par des moustiques et ça lui fait des cloques énormes.

Avec tout ça il est déjà 15h. Plus le temps d’aller visiter le Grand Palais. Pas grave, on passe l’après midi à la piscine. Après avoir pris un 2eme picnic en guise de dîner, on fini au bar de la piscine pour boire un Maï Thaï; ça tombe bien on vient d’avoir les résultats du brevet et Nico l’a eu avec mention assez bien. Il fallait bien fêter ça.

 

1er jour : Khao San Road

Après s’être rafraîchit, direction Khao San Road. Il fait super chaud et nuageux, mais il n’y a pas beaucoup de monde. On en profite pour faire un peu de shopping. De chaque côté de la rue, il y a des échoppes qui vendent tout et n’importe quoi, des bars et des fast food. Il y a aussi quelques vendeurs de nourriture. Par contre, on est un peu harcelé (gentiment) par les chauffeurs de Tuk Tuk qui veulent nous emmener en balade et par les tailleurs qui veulent absolument nous vendre des chemises sur mesure.

Il fait tellement chaud qu’on décide de s’arrêter dans un des bars pour se désaltérer.

Puis retour à l’hôtel et pause “fraîcheur” dans la piscine. Même si l’eau est grasse, ça fait quand même du bien.

On décide ensuite de retourner dans Khao San Road pour aller dîner. Il fait nuit, et la rue a été prise d’assualt par les touristes. On se croirait dans un grand magasin au moment de Noël.  Pour notre premier repas, on n’ose pas encore manger dans la rue; du coup on s’arrête chez KFC. En sortant, on en profite pour aller changer des baths. Dans Kao San, il y a des bureaux de change un peu partout. Au moins on sera tranquille le reste du voyage.

En rentrant à l’hôtel Serge se fait faire un massage des pieds. Pendant ce temps, les enfants décident d’aller s’acheter des brochettes. Ils ont eu bien raison. Elles sont excellentes!!!

Retour à l’hôtel. La journée à quand même été très longue.